Follow Us

Follow on Twitter    Follow on Facebook    YouTube Channel    Vimeo Channel    SoundCloud Channel    iPhone App    iPhone App

J'ai vu condamner des innocents

[Images of six Moroccan activists sentenced to prison for their activities with the February 20th Movement. Image from Mamfakinch.] [Images of six Moroccan activists sentenced to prison for their activities with the February 20th Movement. Image from Mamfakinch.]

Le sentiment déchirant de ne pouvoir rien d’autre faire qu’apporter un témoignage sur une injustice en plus.

Samir Bradley, Tariq Rochdi, Abderrahman Assal  ont été condamnés à  10 mois ferme. Youssef Oubella, Nour Essalam Kartachi ont été condamnés à   8 mois ferme. Laila Nassimi à  6 mois avec sursis.

Samir, Tariq, Abderrahman, Youssef, Nour Essalam et Laila sont des innocents. Je le sais parce que j’y étais. Beaucoup de gens le savent,  tous savent que leurs procès n’était qu’un procès politique.

Ceci est mon témoignage, parfois minute par minute, des événements qui ont conduit  à l’interpellation des activistes, du déroulé de la mascarade  du procès politique qui leur été intenté. Il est livré ici en brut et sans commentaire, tel qu’il a été écrit en temps réel ces derniers jours.  

La Manifestation: Dimanche 22 Juillet, 22h, Quartier Bernoussi 

Dimanche 22 juillet je décide de participer à la manifestation de Bernoussi suite à cet appel diffusé sur Internet 


Voici le récit en temps réel de la manifestation tel que je l’avais « Live-Tweeté »  à l’époque:

  • 22h13: A Bernoussi pour la manif #feb20 . Présence policière impressionnante.
  • 22h20: C'est parti pour une manif nocturne a Casa contre la cherté de la vie pour la libération des prisonniers politiques:
  • 22h23: Le jeune Hamza Haddi à peine sorti de prison, mercredi dernier, reprend déjà service . Quelle abnégation!:
  • 22h28: Instant de manif #feb20 casa
  • 22h29: Marche silencieuse au passage près d'une mosquée ou les tarawih continuent
  • 22h31: Contre la hogra :
  • 22h53: A Casa les irréductibles de #feb20 dans une marche nocturne pour la démocratie et la justice sociale 
  • 22h54: "واش مابغيش تفهم .. الشعب عايش في الهم"
  • 22h57: "اخرجنا او احتجينا والمخزن طاغي علينا"
  • 23h16: des MRE dans la manifestation
  •  
  • 23h21: كلنا ساخطين ...
  • 23h34: Manifestants dans la rue et gens dans les cafés. Scène de rue ordinaire.
  • 23h38: #feb20
  • 23h42: La police attaque la manif #feb20 casa
  • 23h44: Matraquage des miltants a Casa. Répression de la manif
  • 23h50: La manif #feb20 de Casa a ete violemment réprimée par la police
  • 00h02: Gallik democratia. Tfou.
  • 00h05: Des estafettes de police qui parcourent la rue.. Les sirènes assourdissantes... La politique de la peur en œuvre
  • 00h09: Les militants quittent le quartier ... Ambiance triste et révoltante
  • 01h08: Répression violente a casa. Tout compte fait le Maroc ne changera jamais. La répression est dans l'adn du pouvoir.

Notes après la manif

  • La manifestation a débuté à 22h20, la police est intervenue à 23h42 quand la manif était sur le point de finir comment en témoigne ce tweet etcelui-là posté en temps réel. Il n'y avait aucun Evénement déclencheur de cette intervention. C’était soudain et inattendu 
  • Contrairement à ce que dira le procureur dans le procès, les cafés étaient bondés sans aucun dérangement, j’avais même parlé de « scène de rue ordinaire » comme en témoigne ce tweet posté en temps réel
  • Contrairement à ce que dira le procureur dans le procès, les manifestants ont observé le silence le plus total lors du seul passage de la manif près de la mosquée Tariq comme en témoigne ce tweet posté en temps réel
  • Contrairement à ce que dira le procureur dans le procès, il n’y avait absolument aucune sommation de disperser… j’étais présent à l’endroit et au moment exact où la police a matraqué la première fois et il n’y avait rien de tel
  • Je n’ai vu absolument aucune résistance ni aucune violence de la part des manifestants qui se sont contentés de fuir les matraques qui s’abattaient sur eux et les policiers motards qui essayaient de les écraser.

Audience du vendredi 31 Aout 2012, audition des détenus #Feb20 

Samir Bradley, Tariq Rochdi, Nour Essalam Kartachi, Abderrahman Assal, Youssef Oubella comparaissent en détention préventive. Laila Nassimi comparait en liberté provisoire. 

  • 16h31 : Dans l'attente du début du procès des prisonniers de la marche #feb20 Bernoussi. Forte présence de la presse et des ONG.
  • 16h32 : Bcp de militants venus assister au procès. Jamais vu autant de monde depuis le 1er procès de Mouad.
  • 17h22 : Le juge continue d'expédier les affaires de droits commun a la chaine. 5 minutes max par affaire.
  • 18h09 : Début du procès par l'audition de Samir Bradly
  • 18h09 : #feb20 au juge: c'était une manif pacifique vs pouvez voir ses videos sur youtube
  • 18h19 : Le juge pose et repose la question sur la mosquée qui était a cote de la manif. Personne ne comprend où il en veut venir.
  • 18h21 : Samir Bradly montre au juge la chemise qui porte encore son sang suite a la répression et lui demande de la faire analyser
  • 18h22 : Samir décrit en détail les mauvais traitement qu'il a subit chez la police. C'est juste horrible.
  • 18h24 : Ce que Samir est entrain de décrire est juste revotant. Tout le monde est très ému dans la salle. Samir continue a raconter ce qu'il a subit
  • 18h25 : Samir :"les policiers m'ont même "accuser" de soutenir les Palestiniens avec bds" !
  • 18h29 : Témoignage très fort très poignant de Samir Bradly devant le juge
  • 18h32 : Taliyani du chabab malaki qui a accusé l7a9ed dans le premier poces est dans la salle. Tout est lié.
  • 18h33 : Les PV de la police encore et tjs. A eux seuls c'est une condamnation sans jugement
  • 18h35 : "Monsieur le juge vous pensez sérieusement que moi avec mon petit corps je vais matraquer la police?"
  • 18h39 : "tu as été vu par un médecin pour l'expertise" réponse:"un presque médecin en présence des policiers qui m'accusent"
  • 18h47 : Le juge refuse la demande de la défense de faire des contre-interrogatoires individuels. "c'est moi qui fixe les règles " dit-il
  • 18h52 : Interrogatoire de abderrahmane Assal qui lui aussi décrit ce qu'il a subit chez la police
  • 18h52 : Le juge aux avocats " non je ne vais pas me fatiguer je vais rester avec vous jusqu'à 6h du mat s'il le faut" refuse des contre-interrogatoires individ
  • 18h55 : Interrogatoire de Tareq Rochdi. Les accuses expliquent au juge c'est quoi une manif #feb20 et en quoi elle est tjs pacifique
  • 18h58 : Tareq :" le terme awbach mr le juge c'est hassan II qui l'a invente pour qualifier les Marocains"
  • 18h59 : Tareq :" les policiers sont des awbachs" ce n'est pas un slogan #feb20 ce ne l'a jamais été. La police l'a invente
  • 19h02 : "j'ai demande au policier de lire le pv avant de le signer, il m'a répondu: tu te crois en Espagne din rabbek"
  • 19h05 : Youssef Oubella a la barre. "ce que je sais c'est que manifester pacifiquement est un droit"
  • 19h07 : En fait le juge veut démontrer que les manifestants ont gêné les gens qui pariaient a la mosquée.?! 
  • 19h20 : "Les policiers m'ont raconte ts les détails de ma vie depuis que j'étais petit. Même mes différentes coupe de cheveux de mon adolescence"
  • 19h34 : Audition de Leila Nassimi. Poursuivie en liberté provisoire. Décret comment elle a été arrêtée.
  • 19h36 : Leila a ramené un dossier médical qui prouve ce qu'elle subit. Le médecin a refuse de signer certificat qq il a su que c'est pour le procès.
  • 19h47 : Audition de Leila Nassimi. Poursuivie en liberté provisoire. Décret comment elle a été arrêtée. Montre des blessures. Ses radios
  • 19h47 : Le procès continue la parole est aux avocats. Plus de charge, je ne vais tweeter que s'il y a un événement majeur. Dsl
  • 20h10 : Le juge suspend l'audience pour mettre fin aux cris de l'avocat de la police
  • 20h24 :  Taliyani commence tout a coup a crier dans la salle " acha al malik acha al malik"
  • 20h37 :  Le juge gronde l'avocat de la police "arretez de poser des questions contradictoires"
  • 21h01 : Avocat de la police simulait lecture de pv et inventait des propos. Defense s'en rend compte. La défense scandalisée par le procédé
  • 21h02 : Avocat de la police est un vrai connard et dsl de le dire comme ca. A lui seul il deshonneur tout le metier
  • 21h03 :  Avocat de la police continuer a crier du coup les accuses refuse de lui repondre. Le juge essaye de l'arreter pas moyen
  • 21h04 : Avocat de la police continue a crier
  • 21h06 : Avocat de la police : si j'ai mal lu le pv c'juste parce que c'etait une photocopie incomplete !!!
  • 21h09 : L'avocat de la police pose des questions, les detenus refusent de lui repondre. "
  • 21h10 : L'avocat de la police continue a crier tjs et encore
  • 21h12 : laila nassimi repond a l'avocat de la police qui evoque un antecedent jud. Raconte que oui en 1984 déjà elle a ete arrete pour politiques
  • 21h15 : Laila nassimi " oui j'ai vu mr karatchi pere et son fils battus en même temps par la police"
  • 21h22 : Temoignage betons des detenus, clairs nets sans contradiction. Avec bcp de mots forts aussi.
  • 21h28 : La defense demande la convocation des redacteurs du pv, des plaignants pour les ecouter.
  • 21h29 : Pour la defense sans la convocation des presumes temoins a charge elle ne peut pas assurer la defense.
  • 21h38 : Petite victoire : le juge decide de repondre favorablement et de convoquer les témoins à charge
  • 21h43 : Le juge repond ainsi a une demande depose depuis plus semaines: convoquer les temoins des deux parties
  • 21h44 : Le juge a ete oblige de repondre favorablement a la demande de la defense vu que les debats ont montre que les pv sont bidons
  • 21h45 : Reprise du proces le 7 septembre. Fin audience.

Plus tard dans la nuit: 

  • 1h15 : Le fait est que aujourd'hui les autorités ont interdit par la force un festival de solidarité qui a des autorisations. Ils ont ose faire ca
  • 1h16 : Le fait est qu'au tribunal des prisonniers ont témoigné de la torture qu'ils ont subit et ont montrer leurs blessures a la cour est au juge
  • 1h18 : Le fait que c'était un procès, un de plus, kafakaien. Que tt le monde sait que c'est un procès fabrique. que c'est un procès politique.
  • 1h19 : Le fait est qu'on vit dans un pays autoritaire ou l'on interdit arbitrairement, on matraque , on torture de jeunes gens, on les casse.
  • 1h22 : Le fait est que ce pays est malade. Malade de par son régime autoritaire et les gens qui voient les injustices et tournent le regard. 

Audience du vendredi 7 septembre 2012, 17h, audition des témoins

  • 17h24 : Au tribunal de Ain Sbeaa dans l'attente du début d'une nouvelle audience du procès #feb20 de la marche Bernoussi.
  • 18h40 : Début du procès. Aucun temoin a charge ne s'est présenté, tous prétextant "voyage"
  • 18h42 : Avocat: " comment voulez vous tenir ce procès sans les témoins qui ont accuse les détenus"
  • 18h43 : Avocat: vs avez convoque mr le juge les témoins accusateurs ils ont ignoré votre convocation.
  • 18h44 : Avocats demandent l'usage de la force publique pour faire venir les temoins. Sans quoi le proces est intenable
  • 18h45 Procureur : n'a pas d'avis sur les témoins a charge qui ne se présentent pas , se remet a la décision du juge
  • 18h47 : Avocat de la police : la demande de convoquer les "victimes" est inutile je m'y oppose
  • 18h50 : Avocat de la police prend la parole. Dit que les PV sont suffisants pour éclairer la cour
  • 18h52 : Les avocats demandent la convocation pour une 2eme fois des accusateurs. Demandent au juge d'utiliser les moyens légales pour les ramener
  • 18h56 : L'avocat de la police proteste contre la reconvocation. les avocats de la défense: mais le juge a décidé !
  • 18h57 : Le juge gronde l'avocat de la police: soyez respectueux de la Cour maitre!
  • 18h58 : Le juge a décide de reconvoquer certains temoins uniquement.
  • 18h59 : Début de l'audition de la longue liste des témoins de la défense. Tous présents.
  • 19h00 : L'avocat de la police interrompe le 1er témoin de la défense. Lui demandant de préciser sa relation politique avec les accusés
  • 19h06 :  Maintenant c'est le procureur qui a pris la parole pour demander a l'avocat de la police de respecter la cour
  • 19h09 : 1er témoin de la défense raconte fidèlement la marche du 22/07 auquelle j ai assiste . Du beton sans rajouts.
  • 19h15 : Poursuite du 1er témoignage de la défense qui disculpe les accuses. Très gêné l'avocat de la police essaye de provoquer incident de séance
  • 19h16 : Deuxième témoin de la défense a la barre.
  • 19h28 : Le deuxième témoin a explique au juge comment ça marche une manif. Le juge était intéressé.
  • 19h36 : 3eme témoin de la défense a la barre
  • 19h42 : Témoin inaudible. Dsl il faut voir les conditions matérielles dans lesquelles se déroulent le procès
  • 19h46 : J'entends rien mais sachez que les detenus #feb20 sont très souriants et confiants.
  • 19h51 : Azzedine Roussi est dans la salle. Il se porte bien malgré tout .
  • 19h58 : Avocat de la police souligne des contradictions de 2 témoins sur la fin ou non de la marche. c'est selon l'emplacement des manifestants.
  • 20h00 : Suspension de l'audience.
  • 20h32 : Scene poignante des parents d'un détenu de droit commun qui a ete condamne sans une salle voisine. Ses parents se sont évanouis
  • 20h40 : Reprise du procès
  • 20h41 : Le juge demande aux avocats s'ils peuvent plaider !!!
  • 20h42 : Le juge décide d'ajourner le procès a lundi prochain.
  • 20h44 : Proces ajourné  a lundi 12/09 a 17h. Les avocats demandent liberté provisoire
  • 20h45 : Avocat: "Laila Nassimi poursuivie en liberté provisoire a ete tjs présente. Les autres vont l etre aussi". Présente d'autres garanties
  • 20h47 : Juge refuse liberté provisoire.
  • 20h48 : Les detenus #feb20 et l'assistance quittent la salle en scandant des slogans contre la détention politique.
  • 20h49 : Reprise du procès Lundi prochain.

Lundi 10 septembre 2012, 17h, réquisitoire et plaidoiries

  • 18h16 : Debut de l'audience#feb20 bernoussi. le juge a décidé de passer directement au plaidoiries 
  • 18h16 : Avocat de la police: ils ont fait exprès d'organiser la manif a l'heure de la prière pour de "mystérieuses raisons"
  • 18h17 : Avocat de la police: ils ont fait expres d'organiser une manif à cette heure la pour semer le chaos et faire fawda
  • 18h17 : Avocat de la police "en France et en Amérique pour la moindre raison ils tirent sur les gens, pourquoi pas nous?" !!!!!!
  • 18h17 : Avocat de la police :" c'etait une manifestation armée " !!!!!!!!!?????
  • 18h19 : L'avocat de la police plaide depuis 15 minutes apres que le juge a fait l'impasse sur les témoins et a décidé de passer aux plaidoiries
  • 18h26 : Avocat de la police lit les PV de la police fait par la police et n a absolument rien d autre pour soutenir l'accusation
  • 18h26 : Avocat de la police :"les victimes (la police) ont ete sauvagement agressée par les manifestents les pv le prouvent"
  • 18h29 : Avocat de la police s'attaque maintenant aux témoins de la défense et demandent de les poursuivre pour "chahadat zour"
  • 18h32 : Avocat de la police "les victimes sont si honnêtes qu'elles n'ont pas désigné qui les a agresse" ?!
  • 18h32 : Avocat de la police " ils étaient 700 manifestants contre 150 policiers, monsieur le président
  • 18h36 : Avocat de la police "une victime a ete mordue par Laila Nassimi alors qu'elle matitraisait un manifestant"
  • 18h38 : Avocat de la police cite un "temoin" qui a une pizzeria et qui dit que des clients sont partis sans payer a cause de la manif
  • 18h39 : Avocat de la police : une autre victime elle aussi a ete mordue par une autre manifestant"
  • 18h40 : Avocat de la police cite un autre témoin qui dit avoir ete dérange dans sa prière
  • 18h41 : Avocat de la police cite un troisième commerçant qui "a témoigné" que la manif a "dérangé " ses clients
  • 18h42 : Le plus drôle c'est que les trois commerçants témoins de la police ont refusé la convocation du juge au prétexte "voyage"
  • 18h44 : Avocat de la police "ils parlent des droits humains ... Ils auraient du parler des droits des animaux ça aurait été plus correct"
  • 18h46 : Tous les témoins cites par l'avocat de la police sont de commerçants a Bernoussi. Ils ont tous refuse de venir au tribunal car "en conges"
  • 18h50 : oui l'avocat de la police a bien dit qu'il faut parler des droits des animaux s'agissant de manifestants au lieu de droits de l'homme
  • 18h52 : Avocat de la police continue sa plaidoirie. "ils ont répondu a une violence légitime (celle de la police) par une violence illégale"
  • 18h54 : Avocat de la police :" dans d'autres pays on aurait arrêté tous les témoins de la défense pour les juger sur le coup pour parjure"
  • 18h56 : Avocat de la police " tous les accuses ont avoue leurs crimes devant la police judiciaire, lisez les PV de la police"
  • 18h59 : Bon je dois tweeter de l'extérieur car un police m'interdit de le faire de l'intérieur et il est venu me surveiller
  • 19h09 : Avocat de la police continue à citer les PVs sa seule piece a charge
  • 19h14 : Pour avoir participe personnellement a la manif du 22/07 je sais que les PV mentent et l'avocat de la police mentent. Sur mon honneur.
  • 19h19 : Avocat de la police " le témoignage de Samir Bradly a été si cohérent que c'est suspicieux"
  • 19h20 : Avocat de la police continue de lire les PVs. A force tt le monde les as appris par coeur.
  • 19h20 : Avocat de la police parle d'un mari qui a tue l'amant de sa femme et qui a malgre ca ete juge . Dit que c'est pareil pour les accuses.
  • 19h23 : Avocat de la police :"ils ont tous avoue etre présents dans une maniif non autorisée"
  • 19h41 : Le premier avocat de la police a termine apres 1h30 de plaidoirie. Le deuxième avocat de la police prend la main.
  • 19h45 : 2eme avocat de la police commence fort:" l'accuse a ecrit bien son nom ce qui montre qu'il y a pas de tremblement donc pas de violence"
  • 19h46 : Le premier avocat de la police a demande 50000 dhs de réparation pour chaque policier et la condamnation des accuses.
  • 19h54 : avocat de la police "un accuse a qualifie la police de force d'oppression , est ce que ce policier qui en face de moi opprime quelqu'un"
  • 19h58 : La parole est au procureur. Il desserte sur le rôle de la police dans "la continuité de l'état" . Parle de la constitution
  • 20h00 :  Procureur , réquisitoire très lyrique sur le rôle de la police. Sur les lois qui sont bien votées pour être appliquées.
  • 20h03 : Procureur "le dénommé mouvement 20 février a organise une manif"
  • 20h05 : Procureur "la police est legitiment intervenue car il y avait danger"
  • 20h05 Procureur "par leur manifestation ils ont empêché tawarih de se dérouler. Ils ont arrete la priere" !!!
  • 20h08 : Procureur :" nous sommes dans un Etat de droit et le Royaume du Maroc est donné en exemple au monde entier"
  • 20h09 : Procureur :"nous sommes donne en exemple de respect des droits humains même pour les pays développés"
  • 20h10 : Le procureur déconne grave et croit que "le monde entier est admiratif des libertés dans notre pays" . Ca presage rien de bon
  • 20h13 : Procureur " la police a parfaitement respecter la loi a somme les manifestants par trois fois de se disperser". Ceci est un mensonge.
  • 20h14 : Le procureur est pire que les avocats de la police. Lit aussi les PVs et les prends pour du Coran.
  • 20h16 : Procureur:"la police a utilise la force légitime d'une façon raisonnée. Ils ont droit d'utiliser la force car il s'agit de la Hiba de l'etat"
  • 20h18 : Procureur hilarant. Plutôt jeune l'air du premier de la place qui veut plaire a la maitresse.
  • 20h23 : Procureur :" figurez vous qu'en Europe ils utilisent une violence pour disperser les manifestants que jamais notre police n a utilise"
  • 20h25 : Pour le procureur la police des pays développés doit prendre l'exemple de la notre dans la manière de disperser pacifiquement une manif
  • 20h27 :  Le pire procureur de tous les proces auquels j'ai assiste. On dirait le fils cache de Mustapha Alaoui
  • 20h31 : Procureur "ils ont essaye d'ébranler la détermination des policiers et pousser les citoyens a s'attaquer a eux" !!
  • 20h35 : Procureur "ils ont utilise le qualificatif Awbach le summum de l'insulte"
  • 20h35 : Procureur requiert la condamnation de tous les accuses pour tous les chefs s'inculpation. Requiert la peine maximum pour ts le monde
  • 20h36 : Fin du réquisitoire du procureur qui a demande la peine maximum pour tous les accuses et tous les chefs d'inculpation.
  • 20h37 : Le juge décide de suspendre l'audience pour une demi-heure de repos. A la reprise plaidoirie des avocats de la défense.
  • ___
  • Pause de 30 minutes.
  • ___
  • 21h30 : Reprise du proces avec Me Chentoufi pour la défense
  • 21h32 : Me chentofi : les conditions d'un procès judste ne sont pas reunies, les preuves n ont pas ete apportes
  • 21h33 : Me chentoufi " vs ne pouvez condamnez que selon les preuves qui ont ete apportes devant vous or rien n a ete presente comme preuve"
  • 21h36 PMMe chentoufi entrain de rappeler a la cour ce qu'entends la loi par la charge de la preuve . Et démontre que rien a ete apporte
  • 21h38 : Me chentoufi lit une coorependance officielle du chef de la police avant la manif demandant son arret "par tous les moyens" 1/2
  • 21h39 : 2/2 me chentoufi : ils avaient ordre officiel avant la manif après ils disent qu'ils ont été oblige de la disperse après le chaos.
  • 21h42 : Me chentoufi " la constitution elle meme rappelle que le Maroc adhère aux lois internat sur libertés" et ca commence par manif pacifique.
  • 21h46 : Me Chentoufi : le droit le manifester pacifiquement est un acquis maintenant et rien ne peut l enlever.
  • 21h47 : Me chentoufi "nous avons apporte la preuve officielle que ordre a ete donne de disperser la manif avant ne dites pas que c'était en réaction
  • 21h50 : Me chentoufi : "des centaines de manif ont ete organisee aucune n'acune la violence de la part des #feb20 . Aucune"
  • 21h54 : Me chentoufi parle des exactions subies et rappelle les engagements internationaux du Maroc. "des aveux ont ete obtenus par la force"
  • 21h55 : Me Chentoufi : dans ce procès l'accusation n'a apporte que des PV de polices qui sont légalement nuls vu les conditions de leur elaboration
  • 21h57 : Me Chentoufi consacre une grande partie de sa plaidoirie a démontrer que les PV, le seul élément présenté par l'accusation, sont nuls
  • 21h59 : Me chentoufi lit les pv qui tous parlent de constat de "blessures superficielles" sur les detenus.
  • 22h02 : Je suis jaloux du greffier qui lui tweete par un stylo sur un papier. Il connait pas les pb de connexions.
  • 22h04 : Me chentoufi " Vous avez convoque les témoins a charge mais aucun ne s'est présenté. Comment peut on assurer la défense dans ce cas?"
  • 22h06 : Me chentoufi très calme très poli continue sa plaidoirie axee sur l'absence de preuve dans ce dossier
  • 22h09 : Me chentoufi "la loi donne a la défense le droit d'interroger les témoins a charge. Vs les avez convoque ils ont refuse de venir"
  • 22h17 : Me chentoufi montre combien les témoignages des commerçants sont absurdes. Les lit. Un se dit avoir entendu les 3 sommations!
  • 22h18 : Me chentoufi :"un témoin lui aussi commerçant dit qu'en travaillant il a vu des événements a 100 mètres de lui!
  • 22h21 : Me Chentoufi évoque le parcours personnel de chaque accuse. Derrière des manifestants y a des jeunes pacifiques
  • 22h22 : Me chentoufi : " le Maroc a connu de la contestation avant #feb20 il la connaitra après ce n'est pas avec ce procès qu'on va l arrêter"
  • 22h24 : Me chentoufi :" aucune preuve ou pièce a conviction n a ete apporte contre ces jeunes vs ne pouvez que les acquittez"
  • 22h26 : Fin de la plaidoirie du 1 er avocat. 2eme avocat de la défense prend la main et il en reste 5 autres.
  • 22h28 : Le procureur est en fait jeune la trentaine a peine entamée. Il fera un belle carrière dans la justice aux ordres.
  • 22h29 : 2eme avocat, contrairement au 1ere, axe sa plaidoirie sur le caractère du procès politique. Partage de rôles.
  • 22h32 :  Avocat défense :" j'étais horrifie du réquisitoire du procureur qui a bafoue l'honneur et les principes de sa profession"
  • 22h36 : Avocat de la défense "dans ce procès des victimes de la violence de la police sont juges comme des criminels "
  • 22h41 : Avocat de la défense parle des certificats médicaux surréalistes dit que le médecin qui les a rédige doit être poursuivi devant son ordre
  • 22h45 : 2eme avocat de la police dit lui aussi en quoi les PV sont nuls devant la loi"nous regrettons pour notre pays que ces pratiques deleurent"
  • 22h46 : Avocat "ceux qui ont fabrique ce procès pour intimider les militants #feb20 se trompent: la donne a change"
  • 22h53 : Avocat :" le procureur n'a pas pipe un mot sur les témoins qui ont refuse de venir pour lui le PV de la police c'est la vérité"
  • 22h53 : Avocat :" quand même ils n'ont pas invente les blessures qu'ils ont montre devant vous!"
  • 22h54 : -22h54 la salle d'audience est tjs pleine , les gens debout faute de place.
  • 23h03 : Le procureur passe un petit mot écrit sur papier au juge.
  • 23h04 : Avocat :" si ces gens ont fait un rassemblement disant vive le roi personne n aurait pense a les poursuivre pour manif non autorisée"
  • 23h06 : Le greffier est la seule personne du prétoire a qui j'ai de la sympathie. Il s'applique vraiment.
  • 23h06 : Procureur entrain de dormir.
  • 23h10 : Le juge veut que l'avocat abrège. Avocat refuse et continue.
  • 23h13 : L'avocat de la police ne veut pas que l'avocat de la défense arrête et dit : "khassou yejmea rassou" !
  • 23h23 : Fin de la plaidoirie du 2 eme avocat de la défense. Le juge décide une pause de 10 minutes.
  • 23h30 : Les detenus #feb20 n'ont pas mange depuis le debut d'aprem. Les activistes implorent les policiers qu'on leur laisse passer la nouriture
  • 23h31 : Devant moi le chef des policiers apprenant qu'un de ses subordonnes acceptent de passer la nourriture lui dit: radi nekhrouj 3alik
  • 23h56 : Y a @maria__karim qui distribue chri7a dans le tribunal , c'est du caviar tellement tt le monde a faim
  • 00h00 : Sinon le juge et le procureur tjs en conclave . On les attends tjs
  • 00h08 : Reprise du proces. La parole est a maitre Messaoudi qui a ete de tous les proces
  • 00h10 : Minuit passe . Me Messaudi commence :" vu le déroulement du proces je suis pessimiste et j'espere que vous me donner tort"
  • 00h11 : On vient de m'expulser pour la 3 eme fois de la salle. La prochaine ca sera le cachot
  • 00h16 : Me Messaoudi evoque aussi les instructions donnees avant la manif disperser "avec ts les moyens" la manif. Que la violence etait premiditee
  • 00h29 : La palidoirerie de Me Messaoudi est d'une precision chirurgicale . Ca va durer un bout de temps. Il n'ignore rien pas un seul detail
  • 00h38 : Me messaoudi continue sa tres bonne plaidoirerie impossible de la resumer
  • 00h44 : Me Messaoudi: les pv de la police eux même disent que la manif etait sur le point de finir alors a quel moment elle etait non autorisee
  • 00h48 : Me messaoudi : le mot awbach a ete utilise pour punir tt une region et jamais #feb20 ne l'a utilise pour qualifier quiconque
  • 00h52 : Me messaoudi " ceux qui ont manifeste on delaisse leur etude , leur famille et leur boulot pour la cause d'un peuple"
  • 00h53 : Presque 1h du mat salle archipleine gens debout Me Messaoudi continue a plaider la cause "des enfants du peuple"
  • 00h55 : Le procureur a ostensiblement ramasse ses affaires pour faire comprendre qu'il est temps de finir. Me messaoudi continue avec détermination
  • 01h06 : Me Messaoudi:ceux qui ont manifeste ont des revendications politiques qui depassent la police ils n'ont pas besoin de s'attaquer a la police
  • 01h08 : Me Messaoudi : ceux qui ont manifeste assument leurs idees politique et sont prets pour etre juge a cause d'elle pas pour des delits fabriques 
  • 01h10 : Fin de la plaidoirerie de me Messaoudi. Il passe la main a un confrere AW
  • 01h15 : Me Bouzerda commence a parle de l'affaire des 2 gosses riche qui ont agresse le prefet a mawzaine. Le juge l'interrompt : pas de mawzine ici
  • 01h24 : Audience tres tendue. Le procureur explose et interrompt Me bouzerda :" ne donnez pas de lecons au parquet respectez le parquet
  • 01h34 : En fait les avocats on fait un excellent travail sur la notion de manif pacifique autorisee ou non. Ca merite publication
  • 01h35 : Me Bouzerda continue a plaider se basant uniquement sur les textes de loi
  • 01h46 : Tres tres bon Me Bouzerda qui plaide toujours
  • 01h48 : Me bouzerda donne au juge la decision disciplinaire qui transfere le policier qui a donne l'ordre de matraquer de la wilaya a bernoussi
  • 01h49 : Le policier en question a ete transfere a bernoussi suite a 36 plaintes contre lui pour exactions. A son arrivee a bernoussi il recidive
  • 02h01 : Plaidoirie incroyable de Me Bouzerda dont la voix raisonne de tt le tribunal a 2h du mat et qui donne au parquet cours magistral de droit
  • 02h17 : Me Bouzerda continue a plaider depuis plus d'1H30
  • 02h21 : Fin de la plaidoirie de Me Bouzerda. Me Rouissi prend la main. Elle commence sa plaidoirie
  • 02h31 : Me rouissi est la derniere a prendre la parole... Sa plaidoirerie est en cours
  • 02h32 : Un avocat me dit en off que vu le requisitoire du procureur sa sévérité et sa demande des peines max, il faut s'attendre au pire
  • 02h35 : Fin de la plaidoirie de Me rouissi qui a demande l'aquittement. En fait un autre avocat de la defense prend la main
  • 02h36 : La derniere plaidoirie de la defense commence. Je connais pas le nom de l'avocat qui a pris la parole
  • 02h44 : Le dernier avocat de la defense est entrain de plaider lui aussi la nullité des PV donc l'absence total des charges
  • 02h48 : Avocat:"si les soldats défendent le pays a l'exterieur,les avocats doivent defendre les libertes a l'interieur" l'avocat de la police enervé
  • 02h51 : Avocat " rien que dimanche dernier y avait une manif a sbata, figurez vous ca s'est passe sans aucun incident"
  • 03h02 : 3h du matin au tribunal ain sbeaa la plaidoirie de la defense continue
  • 03h15 : Avocat tres dynamique malgre son age avance continue a plaider avec energie en defense de #feb20 et de ses activistes. Il est 3h15 du mat
  • 03h33 : A la demande du greffier qui ne peut plus ecrire de fatigue le juge suspend l'audience pour 10 minutes
  • 03h34 : Fin de la plaidoirie de la defense. Avocat de police demande a reprendre la parole juge accepte après le repos du greffier
  • 03h37 : Reprise. La parole est a l'avocat de la police qui l'a demandee 
  • 03h57 : Parole est aux accusés ont eu des mots tres emouvants reaffirmant leur innocence et demandant qu'on les juge pour les opinions au lieu des proces fabriqus
  • 03h57 : Fin des plaidoiries et du proces. Le jugement sera lu  mercredi a 13h
  • 03h57 : Audience terminée. Prononce du jugement mercredi 12 sept a 13h
  • 03h58 :  le tribunal se vide sous les slogans " liberté, dignité, justice sociale". Il est 4h du matin.

[Cet article a été publié sur le blog de Larbi qui est accessible ici]

Syrian Population Regression

Population: ~ 22.5 Million

2011:  5,800+ (killed)

2012:  60,000+ (killed) and 500,000+ (external refugees)

2013:  100,000+ (killed), 2,000,000+ (external refugees), and 8 million+ displaced

 

listen

Syria Map and Stats

You need to upgrade your Flash Player

Population: 22,517,750
GDP: $107.4 billion 
Unemployment: 8.3%; Youth Employment (ages 15-24): 19.1%
Internet Users: 4.469 million 
Exchange Rate: ~ 98.00 Syrian pounds per US dollar
GDP Growth Rate: 3.2% 
Military Expenditures: 5.9% of GDP (World Rank: 10)
Health Expenditures: 2.9% of GDP (World Rank: 180)
Population Growth Rate: 0.913% 
Age Structure: 0-14 years: 35.2%; 15-64 years: 61%; 65 years and over: 3.8%
Literacy: 79.6%
Religious Demographics: Sunni Muslim 74%; other Muslim (includes Alawite, Druze) 16%; Christian (various denominations) 10%
Ethnic Demographics: Arab 90.3%, Kurds, Armenians, and other 9.7%